khol en islam

Khol en islam : Entre bienfaits et sunna oubliée

L’utilisation du khol en islam 

Le khol en islam est également honoré par nos traditions. Recommandé par le Prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui), il est un remède prophétique. Selon ses enseignements, son utilisation régulière, notamment le khôl ithmid, et avant le coucher, contribue à une meilleure santé oculaire et à un regard plus vif.

Comme il est dit dans un Hadith, présent dans le Sahih al-Bukhari et Sahih Muslim : Le Prophète Muhammad (paix et bénédictions sur lui) a dit :

« Le meilleur de vos khôls est le ithmid, il renforce la vue et fait pousser les cils. »

Parmi les savants musulmans, nous avons la parole de Ibn hajar رحمه الله qui dit :

« Et le Ithmid est une pierre connue, noire, tirant vers le rouge, il se trouve dans les régions du Hijâz, et le meilleur provient de Asfahân (Iran) ».

Le khol en islam, qu’on appelle aussi fard noir, est une poudre minérale naturelle. Celle-ci est principalement composée de sulfure d’antimoine qui provient, comme son nom l’indique, de la pierre d’antimoine. Appliquer sur les yeux, cette poudre permet de sublimer et d’intensifier le regard. 

Hormis son aspect esthétique, le vrai khol présente aussi plusieurs avantages bénéfiques pour les yeux. Et c’est d’ailleurs pour ces propriétés en particulier que le prophète lui-même le portait et le recommandait.

khol en islam

Comment le khol est utilisé chez la femme en islam ?

Vous le savez surement déjà, les femmes utilisent majoritairement le khol d’un point de vue esthétique. Elles l’utilisent comme maquillage et l’appliquent pour s’embellir, intensifier leurs regards ou même au quotidien avec une touche subtile et légère sur leurs yeux. 

Certaines d’entre elles l’utilisent aussi pour le soin des yeux avec ses bienfaits bénéfiques et protecteurs reconnus en médecine douce. Pour rappel, coté santé de l’œil, le khol en islam, c’est aussi un produit qui est :   

    • hypoallergénique
    • antimicrobien et antibactérien
    • il renforce la vue et améliore donc notre vision
    • fait pousser les cils et les fortifient
    • protègent nos yeux des agressions extérieures
    • redoutable contre la conjonctivite

Bref, vous l’aurez compris, les femmes l’utilisent autant dans l’esthétique, comme maquillage, pour se faire belle, que comme produit médicinal tant reconnu pour ses vertus bénéfiques pour les yeux.

Comment le khol est utilisé chez l’homme en islam ?

Contrairement aux femmes qui cherchent l’embellissement, les hommes, eux, choisissent le khôl naturel pour d’autres raisons. Outre le maquillage, son impact esthétique et sa couleur intense, il représente une connexion et un attachement avec des traditions ancestrales et religieuses, surtout en islam.

De plus, il est très prisé pour ses bienfaits naturels, mais aussi ses vertus protectrices et médicinales pour les yeux sensibles. Notamment dans les conditions désertiques que nous connaissons tous, tel que le vent, le sable, la chaleur et la lumière intense du soleil.

Bref, vous l’aurez compris, les hommes préfèrent utiliser le khôl pour la santé de l’œil et ces bienfaits naturels bénéfiques pour les yeux, que pour le côté esthétique. 

DÉFINITON DE EL IKTIHAL 

El iktihal, c’est tout simplement le fait d’appliquer soigneusement le khol en poudre le long des paupières, souvent à l’intérieur des lignes des cils inférieurs et supérieurs. Cette méthode de maquillage est censée souligner et agrandir visuellement les yeux, tout en respectant la sensibilité de la zone oculaire.

Voici une vidéo vous montrant comment appliquer correctement le khôl sur vos yeux.

Cette manière est profondément enracinée dans plusieurs cultures, particulièrement au Moyen-Orient et en Asie du Sud. Il fait partie intégrante de nombreuses traditions de beauté et est généralement associé à des pratiques culturelles et religieuses. Pour ce faire, le khol est traditionnellement appliqué avec un bâtonnet fin appelé “mirwad”.

La tige de mirwad, permet une application précise du produit. Dans la tradition musulamne, en islam, El iktihal est plus qu’une pratique esthétique. Il est considéré comme ayant des vertus médicinales, bénéfiques pour les yeux et est vu comme une Sunna.

Bien que le khol en islam soit habituellement associé aux femmes, El iktihal est pratiqué tant par les hommes que par les femmes, dans certaines cultures, avec des intentions et des styles variés selon le genre.


Conseils et applications du khol en islam

el iktihal

 

D’autres exemples de l’application du khol en islam selon les enseignements islamiques, tels que rapportés par At Tirmidhi. Il est indiqué qu’Ibn Abbas رضي الله عنه , a relaté que le Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم , avait l’habitude de se mettre du khôl, en le posant trois fois dans son œil droit et deux fois dans son œil gauche, débutant et terminant par l’œil droit.

De plus, d’après d’autres hadiths et les interprétations des savants, il y a deux manières de mettre le khol en respectant un nombre impair : 

    • soit en l’appliquant trois fois dans l’œil droit et deux fois dans l’œil gauche. 

    • soit en le mettant un nombre impair de fois dans chaque œil individuellement.

Les hadiths sur la sunna de l’usage du kohl ithmid en particulier, montrent l’importance accordée à ce produit dans la tradition islamique. Selon plusieurs hadiths, le Prophète Muhammad (paix et bénédictions soient sur lui) a recommandé et utilisé le kôhl ithmid pour ses bienfaits sur la vision et la croissance des cils.

Il est rapporté qu’il appliquait le kohl d’ithmid trois fois dans chaque œil avant de dormir. Ces hadiths mettent en évidence que la meilleure forme de kohl est celle faite d’ithmid, car elle illumine la vision et renforce la croissance des cils.

Parmi les savants musulmans, nous avons la parole de Ibn hajar رحمه الله qui dit :

« Et le Ithmid est une pierre connue, noire, tirant vers le rouge, il se trouve dans les régions du Hijâz, et le meilleur provient de Asfahân (Iran) ».

Cette parole nous montre aussi que le khol asfahani et le khol en poudre noir Hijazi ont des propriétés bénéfiques pour nos yeux.

Exhortations et paroles de savants sur le khol en islam

Ibn Al-Qayyim, un éminent savant, a mis en évidence les avantages du khol en islam. Selon lui, ce produit contribue non seulement à la santé oculaire, mais renforce également la clarté visuelle.

Il facilite l’élimination des impuretés, tout en servant d’ornement pour certains. Son efficacité est accrue durant le sommeil, car l’œil reste fermé, permettant ainsi au khôl de mieux agir, profitant des qualités naturelles de la stibine (référence : Zâd Al-Ma’âd 4 – 281).

Par ailleurs, le khôl en islam est aussi apprécié pour ses qualités esthétiques, notamment sa couleur noire qui intensifie le regard, le rendant un choix populaire parmi les femmes pour son effet embellissant. Toutefois, il est essentiel de noter que ses bienfaits sont destinés à l’ensemble de la communauté.

Cependant, selon Sheikh Ibn Bâz, les femmes ne devraient pas l’utiliser en présence d’hommes qui leur sont étrangers. Il est aussi mentionné que les hommes ont la possibilité d’utiliser le khôl dans un but thérapeutique. 

Néanmoins, son usage à des fins esthétiques est réservé aux femmes, comme le soulignent les enseignements de Sheikh Al ‘Abbâd Al Badr et de Sheikh Al-‘Outheymine.

En conclusion, le khol en islam est considéré comme un élément essentiel dans la culture islamique, offrant de nombreux bienfaits, tout en étant abordable et naturel. Son utilisation est une pratique éprouvée depuis des siècles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier